je mange mieux .com et si l'alimentation était la solution ?

Vous êtes ici : AccueilBlogRevue de presse

1

Tout savoir sur le Gluten - Emission de France 5

France 5 a diffusé le reportage

"Le gluten, faut-il en avoir peur ?"

 

Ce reportage est à voir absolument, sans parti pris, il permet de comprendre :

  • ce qu'est le gluten,
  • à quoi ça sert,
  • comment sont sélectionné les blés
  • quel est l'état de connaissance sur le lien entre le gluten et certaines maladies

 

Pour revoir l'émission : LIEN VERS LE REPLAY

(disponible jusqu'au 7 décembre 2014)

 

Voici les principales idées du reportage.

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est une protéine, que l'on retrouve dans certaines céréales dont le blé en premier lieu, mais aussi le seigle, l'orge, l'avoine. Le gluten c'est la partie "chewing-gum" de ces céréales. Pour s'en rendre compte, il suffit de mélange de la farine à de l'eau, jusqu'à avoir une pâte, puis rincer cette pâte sous l'eau pour enlever l'amidon. Il restera alors une pâte très élastique, c'est le gluten.

 

L'histoire du gluten

Le gluten est naturellement présent dans les anciennes variétés de blé.

Cependant, au cours du dernier siècle, on a sélectionné le semence, afin d'avoir de plus en plus de gluten par grain. Le blé moderne ainsi créé contient 2 fois plus de gluten que le blé ancien.

 

Pourquoi a-t-on choisi d'augmenter la quantité de blé ?

 

Très clairement, pour répondre aux critères de l'industrie agroalimentaire. Pour résister au pétrissage mécanique au lieu de la main du boulanger, il fallait une pâte plus costaud. Pour pouvoir standardiser les temps de repos de la pâte, de cuisson, il fallait que le taux de gluten soit constant dans chaque gramme de farine de blé. Pour que le pain ou la brioche rentre bien dans son emballage, il faut que le produit monte toujours de la même manière, la même hauteur, la même coloration, à la cuisson ...

Et cela est encore plus vrai pour les produits congelés. Les industriels ajoutent du gluten en plus de celui contenu dans le blé moderne, afin que les produits congelés résistent à cette épreuve et puissent ensuite être cuîts rapidement.

La farine de blé actuel est donc une "farine technologique".

 

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten, la maladie cœliaque ?

 

Cette maladie touche 1% de la population en France, soit 600 000 personnes. Des études montrent que ce chiffre est en explosion depuis 50 ans.

C'est une maladie auto-immune. Le gluten déclenche une réaction immunitaire qui ronge la paroi de l’intestin grêle, les villosités intestinales. Cela empêche la bonne assimilation des nutriments :

  • Certains nutriments qui devraient nourrir le corps ne sont pas assimilé : le fer, le calcium, les vitamines ...
  • Certaines molécules qui ne devraient pas entrer dans l'organisme passent pas l'intestin abimé

Quels sont les symptômes ?

Il peut y avoir des dizaines de symptômes liés à cette maladie : douleurs intestinales, amaigrissement, diarrhées, constipations, irritabilité, problème de sommeil, aphtes, migraines, douleurs osseuses ...

Tout cela complique le diagnostic de la maladie. La seule façon de poser le diagnostic est de réaliser une prise de sang et une fibroscopie. En moyenne les patients ne sont diagnostiqués qu'après 5 à 10 ans ... un long parcours pendant lequel la personne va continuer à abimer sa paroi intestinale, sans le savoir.

Cette maladie est encore trop peu diagnostiquée, seules 80 000 personnes sur les 600 000 atteintes en France sont diagnostiquées. Les médecins sont encore peu formés au diagnostic de cette maladie et les intérêts industriels ne vont pas dans le sens d'une meilleure connaissance ...

"Pour soigner la maladie, il n'y a pas de traitement, c'est juste un régime à suivre. Généralement, c'est l'industrie pharmaceutique qui booste les recherches, mais là il y a très peu de recherche sur cette maladie comme il n'y a pas de médicament à vendre. Pr Christophe Cellier, gastro-entérologue."

 

Troubles du comportement liés au gluten

 

Le reportage présente également le parcours d'une petite fille, qui présentait des troubles de l'attention, du comportement.

Le Pr Karl Reichett a démontré le lien entre le gluten et des troubles neurologiques, dans le cas de certaines personnes qui présentent un terrain génétique spécifique. Une partie du gluten passe dans le sang, via l'intestin grêle, et va ensuite "polluer" le système nerveux. Générant des problèmes d'apprentissage, relationnels, etc.

 

La vie quotidienne des intolérants au gluten

 

Le gluten, c'est un ingrédient chouchou des industries agroalimentaires. On en trouve dans les filets de poulet, dans le bouillon de volaille, le surimi ou la ratatouille ... Lorsque l'on passe à une alimentation sans gluten, cela nécessite au début du temps pour bien regarder les étiquettes.

Bien sûr, au début cela n'est pas facile et pénalise la vie sociale : plus de sandwich, de repas unique, ou de soirée pizza ...

Mais, de plus en plus de solutions existes !

  • Des industriels flairent le bon filon et se mettent à préparer des plats cuisinés, des biscuits, des pains sans gluten
  • Des grands chefs sont stimulés par cette recherche culinaire, comme le chef Claude Legras
  • Des traiteurs se spécialisent dans le sans gluten et font un tabac (Brunch Coocking & Cie par exemple)
  • Certains agriculteurs bio remettent en culture des blés anciens, avec beaucoup moins de gluten... ce qui peut être une excellente piste pour ne pas devenir intolérant.

Le Chef Legras conclut par :

"Il est tout à fait possible de combiner gastronomie et santé."

0

Aufeminin.com nous a écouté !

Dès vendredi soir, le jour même de la publication de notre lettre ouverte, Aufeminin.com a modifé son article sur la méthode Seignalet ! Cela est une très bonne nouvelle, pour une information plus juste sur ce qu'est cette alimentation contre des maladies chroniques.

 

La rédaction a repris presque toutes nos observations, pour préciser son article et en particulier la présentation des 6 pilliers de la méthode Seignalet. Certes il reste des approximations mais ne chipotons pas !

 

Notre prochain challenge : changer le regard sur ce régime, montrer que l'on peut se régaler au quotidien tout en prenant soin de sa santé !

 

Se régaler avec le régime Seignalet

 

3

Lettre ouverte à la rédaction d'Auféminin.com

A l'attention de la rédaction,

 

Vous avez publié sur votre site Aufeminin.com le mardi 1er octobre 2013 un article sur le régime Seignalet, intitulé « La méthode Seignalet, un régime miracle ? ». Cela pourrait participer à l’information de chacun et en particulier de ceux qui souffrent des maladies concernées par ce régime… si seulement cet article n’était pas bourré d’erreurs, grossières pour certaines, malsaines pour d’autres.

 

Votre article a soulevé notre étonnement, notre indignation et notre motivation à rétablir les faits sur ce régime, tel que l’a élaboré le Dr Seignalet.

 

Il ne s'agit pas d'un régime minceur, mais d'un traitement par l'alimentation. Votre responsabilité est lourde vis à vis des milliers de personnes qui peuvent être concernées, le minimum serait de décrire fidèlement cette méthode, à partir de sources fiables. Nous vous demandons donc la rectification de cet article.

 

Article Aufémini.com sur le régime Seignalet, Oct. 2013, truffé d'erreur

 


Reprenons le fil de votre article, en utilisant comme source d'information le livre du Dr Seignalet L’alimentation ou la 3ème médecine , où  il décrit sa méthode.


Une promesse incroyable


Première ERREUR MALSAINE sur votre façon de parler de la mort d’un homme, le Dr Seignalet ! Comment pouvez-vous insinuer que la mort du médecin a été directement provoquée par la pratique de son régime ? Quelle est votre source d’information ? Jemangemieux, spécialiste de cette alimentation, n’est au courant d’aucun lien entre la mort du Dr Seignalet et son alimentation. Avez-vous eu accès à son dossier médical ?


Les 6 grands principes du régime Seignalet


Cette partie, se veut descriptive et ne devrait pas poser de problème d’interprétation … et pourtant.

ERREUR GROSSIERE, sur les raisons de l'éviction des produits laitiers !
Le Dr Seignalet ne met pas en cause le lactose, qui est le sucre du lait. Citons le livre :
« Enfin le lactose, qui fait peur à certains de mes patients parce que ce nom leur rappelle le lait, est un sucre inoffensif. » Ce sont les protéines de laits animaux (hormis le lait de femme bien entendu) qui sont non digestes : « Les protéines bovines ont une structure primaire différente des protéines humaines […] Ainsi certaines protéines résistent-elle, au moins en partie, à la digestion par les enzymes et la flore bactérienne des humains, toutes deux mal adaptées ».

Suppression de toutes les céréales contenant du gluten : APPROXIMATION !
Là encore, c’est la structure des protéines qui est incriminée par le Dr Seignalet : « Le danger provient de la structure de certaines protéines du blé et du maïs ». Soit parce que la protéine est mutée et selon le médecin non digeste, soit parce que ces protéines deviennent nuisibles à la cuisson, notamment le gluten.

Suppression des cuissons au dessus de 110°C : Vrai mais là encore, la raison évoquée est FAUSSE
Le Dr Seignalet ne parle pas de la baisse des qualités nutritionnelles des aliments cuits. Mais du fait qu’ils deviennent toxiques lors d’une cuisson à haute température : « Il faut retenir essentiellement que la cuisson engendre un grand nombre de molécules complexes, n’existant pas à l’état naturel », or nos enzymes digestives ne PEUVENT pas agir sur ces molécules ainsi formées.

Suppression des huiles et margarines : le titre est FAUX
Les huiles vierges, extraites à froid, sont recommandées par le Dr Seignalet.

Privilégier la consommation d’aliments biologique
Ce paragraphe est exact … enfin presque. Où avez-vous trouvé cette précision quant aux poissons de mers froides ?

Supplémentation de l’alimentation : encore une INCOMPRÉHENSION totale
Le Dr Seignalet préconise la prise de vitamines et minéraux en fonction de la maladie du patient et pour compenser la baisse de qualité de nombreux aliments, du fait de l’agriculture intensive. Il prescrit souvent l’usage de probiotique en début de régime pour aider la flore intestinale, malmenée par l’alimentation « standard », à se régénérer. Ensuite la pratique de l’alimentation Seignalet permet seule de maintenir cette flore bénéfique.


Nous en avons fini avec la partie qui aurait dû être descriptive de la méthode Seignalet, pour arriver à votre regard critique sur cette alimentation.


Le régime Seignalet avantages, inconvénients et risques


Vous écrivez que ce régime « est déconseillé aux enfants, aux personnes âgées, aux femmes enceintes et allaitantes à cause du risque accru de carences.» Ceci est FAUX et honteusement non argumenté ! De quelles carences parlez-vous ? Encore une fois, quelles sont vos sources ? Est-ce que vous, Aufeminin.com qui déconseillez ce régime ?

Nous tenons à rappeler que ce régime N'EST PAS déconseillé aux enfants, aux personnes âgées et aux femmes enceintes. Bien au contraire.

 

Pour conclure, cela est grave à nos yeux de divulguer des informations aussi fausses sur un sujet aussi important. De malmener des recherches scientifiques argumentées, d’écraser par négligence un espoir pourtant bien réel pour des milliers de personnes qui souffrent de maladies chroniques, sans que la médecine ne puisse les aider…

 

Ainsi, nous vous demandons de rectifier cet article, afin qu'il décrive de manière fidèle la méthode Seignalet. Cela ne vous empêchant pas, bien évidemment, de donner votre avis en tant que tel.

 

Cette lettre a été envoyée par e-mail à la rédaction d'Auféminin.com, en leur demandant la rectification de l'article en question.

1

"Le grand méchant lait" sur France 5

Le lait, poison ou potion ? France 5 aborde cette question dans son magazine "Enquête de Santé". Le reportage présente des producteurs de lait, une mère de famille et une naturopathe. Ils notent tous une meilleure santé liée à l'arrêt de la consommation de produits laitiers.

Le retour sur l'histoire de la consommation de lait en France met en avant les enjeux économiques liés à la production et la distribution de produits laitiers.

Des amis de JeMangeMieux.com interviennent dans ce reportage : le Docteur Poinsignon, rhumatologue à Grenoble; Thierry Souccar, auteur du best seller "Lait, mensonges et propagandes"... Et bien sûr, le Docteur Seignalet est cité dans ce reportage.

Le débat qui a suivi a sucité beaucoup de commentaires. Ils y dénoncent les conflits d'intérêt des intervenants et un discours biaisé. D'ailleurs, bon nombre des commentateurs témoignent de leur expérience personnelle positive à l'arrêt des produits laitiers. 

 

Redifusion du documentaire sur France 5 : Samedi 17 novembre à 0h50

0

Service Public sur France Inter

"No Glut", c'est le titre du sujet diffusé sur France Inter mardi 13 décembre. De nombreuses informations, un reportage chez un jeune Suédois dont l'intolérance au gluten a été détectée dans son enfance, des témoignages de malades, un sociologue, un médecin, ainsi que la présidente de l'Association Française des Intolérants au Gluten...

Ce type d'émission fait toujours progresser la conscience et permet à de nombreuses personnes de mieux comprendre ce qui se joue au niveau de l'alimentation. Il est donc très positif qu'elle soit diffusée. Les propos du médecin ont fait réagir de nombreuses personnes, c'est visible dans les commentaires sur la page de France Inter. Là encore, c'est très positif : leurs témoignages sont un bel encouragement pour celles et ceux qui hésitent à se lancer.

La diététique Seignalet exclut le gluten, puisqu'il est contenu dans les céréales mutées. L'accompagnement offert par JeMangeMieux.com peut donc aider ceux et celles qui ont besoin d'exclure le gluten de leur alimentation.

Pour ré-écouter l'émission, c'est ici ; pour retrouver les passionnants commentaires des auditeurs, c'est là;  et pour pratiquer plus facilement... il y a "JeMangeMieux.com" !

Subscribe to Blog de JeMangeMieux.com