je mange mieux .com et si l'alimentation était la solution ?

Vous êtes ici : AccueilTémoignagesSPA et RCH : persistez … ça fonctionne

SPA et RCH : persistez … ça fonctionne

Publié le 11/08/2012

Revenir à la liste des témoignages

C'est avec grand plaisir que j'aimerai partager avec le monde entier les bienfaits du régime sans caséine sans gluten (le régime Seignalet), souvent contesté par la médicine classique… Je suis peut être une goutte dans un grand océan, mais comme le dit un vieux proverbe chinois "tous les voyages commencent par un premier pas"...

Je souffre d'une rectocolite ulcéro-hémorragique (RCH), déclenchée à l’âge de 20 ans par un grand choc émotionnel. J'ai suivi par la suite un traitement médicamenteux avec la Salazopyrine en grandes doses. J'ai également restreint mon alimentation au fameux régime sans résidu, càd sans fruits, ni légumes, ni produits laitiers, ni pain, mais plutôt des pâtes et de riz. Ce régime arrivait bien à calmer les crises de RCH, mais au même moment je me retrouvais avec des maux de dos difficilement supportables. Je boitais souvent… mais les radiographies ne montraient aucune anomalie. J'ai attendu 4 ans pour avoir enfin le deuxième diagnostic: spondylarthrite ankylosante (SPA). Et mon père en souffrait, mais personne n'a fait la liaison… Incompétence, négligence, manque d'intérêt?! 

On m'a toujours dit que les douleurs articulaires sont liées à la RCH, et c'est peut-être vrai pour les articulations périphériques, mais moi je n'ai jamais eu des douleurs dans les coudes, les genoux ou les doigts… Mais un jour je n'ai plus pu marcher… Pas mal d'années je me suis battu entre les deux maladies: parfois une se calmait mais l'autre se mettait en route et le cercle ne se fermait jamais.   

Ma seule arme contre ces deux maladies a été le régime Seignalet (que j'ai découvert toute seule en surfant sur Internet, personne m'avais parlé auparavant). Je l'ai commencé il y a seulement 4 mois et demi, mais les effets sont vraiment concluants. Après un an et demi de traitement médicamenteux pour la SPA qui n'a aidé a rien (sinon à prendre du poids et à me mettre le moral à zéro) je suis maintenant sur la bonne voie. Mais mes deux premiers mois du régime ont été affreux… J’avais mal partout, mes analyses du sang sont emballés, un VSH qui est arrivé à 140 voire plus et la Protéine C réactive à 60. De quoi faire peur à mon médecin (car j'avais arrêté tous les médicaments après 1 mois de régime). Mais j’ai gardé mon sang froid. Je n’ai écouté personne, j’ai fait confiance qu’à moi-même et à  ma conviction. Et je n’ai pas eu tort... Aujourd’hui, après encore 2 mois (seulement), mon VSH a diminué à 100 et la PRC à 24. Belle victoire !!!! Mon kiné est comblé par mon changement et mon mari aussi.

Au début de mon régime, la RCH n'a pas été très contente non plus: j'ai subi une petite crise avec tout ce qui va avec (saignements, maux de ventre, fatigue…), mais tout ça ne m'a pas découragé. J'ai diminué la quantité de crudités, je mangeais plutôt cuit à la vapeur et beaucoup de riz. C'est le riz qui m'a sauvé et les produits apicoles. J'ai remplacé le sucre par du miel et j'ai fait des cures de pollen et de propolis. J'ai bu également beaucoup des tisanes. Et tout ça rajouté au régime a fait que je me sens aujourd'hui épanouie, heureuse… Et je marche sans boiter et j'enfile toute seule mes chaussettes le matin…  J'ai perdu 13 kilos depuis le début du régime, mais il ne faut pas prendre en compte les 9 kilos que j'avais acquis suite à la prise de la cortisone…. Et cette évolution a soulagé également mes genoux qui avaient commencé en souffrir à cause du poids.

Voici donc mon témoignage. J'ai oublié de dire, et c'est très important, on peut très bien s'en sortir seulement si on est persuadé qu'on va guérir. Le moral est un paramètre clé dans le traitement d'une maladie. Ça marche parce qu'on veut que ça marche!!! Le moral et la volonté sont les meilleurs médicaments du monde !"

Alina 

Témoignage recueilli sur alimentation.canalblog.com

Vous voulez savoir si le régime Seignalet est fait pour vous ? Demandez votre bilan personnalisé 

 

 

 

1 commentaire

Mon mari souffre de goutte. Début avril il a fait une grave crise (malgré le colchimax qu'il prenait à forte dose) avec une rectoragie où il a failli y rester. On s'est aperçus qu'il avait des diverticules. On lui a dit de ne pas manger de crudités mais des volailles et certains poissons. Ses selles ne sont toujours pas normales (jaunes). Peut-il faire la méthode Seignalet sans aucun problème car malgré un régime strict la goutte n'a pas diminué, au contraire. Je pratique le régime Seignalet depuis 15 ans et je suis en pleine forme maintenant mais mon mari n'a pas voulu me suivre car trop contraignant. Là, je ne sais plus quoi faire pour le sortir de là. Pouvez-vous m'éclairer.
Merci beaucoup à l'avance. Cordialement. Marie-José

Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

HTML Email

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.

Format Texte Simple

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
CAPTCHA
Merci de saisir dans la zone de texte ci-dessous le code de sécurité présent dans l'image :
Image CAPTCHA
(renseignez le code en respectant les majuscules et minuscules)